SCRAMBLER 1200

UN NOUVEL HORIZON

La révolution commence ici.

 


Avec le recul, c'était inévitable.  À l’heure où la moto se démocratisait, devenant progressivement le loisir de prédilection des amateurs de sensations fortes, il était évident que tôt ou tard, le désert californien susciterait des vocations.

Les années 60 furent le théâtre d'un bouleversement culturel et virent naître une soif de vivre inédite.  Cette vision nouvelle déclencha une révolution dans les mondes de la musique, de l'art et de la moto. Les motards de l'époque, découvrant alors la liberté de jouir d'un pouvoir d'achat sans précédent, y trouvèrent l'inspiration.

Au milieu des dunes exigeantes proches de Baja, dans le sud de la Californie, un mouvement de la contre-culture devint incroyablement populaire chez ceux qui possédaient désormais des motos capables de repousser les limites du tout-terrain.  Chaque week-end, ils étaient toujours plus nombreux à succomber à ce tout nouveau loisir motocycliste.

 

 

 

 

 

LA NAISSANCE DES SCRAMBLERS

Au cours des années précédentes, la moto s'était déjà imposée comme un moyen d'exprimer sa personnalité et son indépendance.  Elle n'était déjà plus considérée comme un simple moyen de transport, ni comme le privilège d'une élite. Un tout nouveau mouvement moto naissait alors sous l'impulsion d'une jeunesse underground fascinée par les personnalités rebelles des stars de cinéma et des musiciens de l'époque. 

Avec le lancement sur la scène mondiale de la révolutionnaire Bonneville T120 de 650 cm3 en 1959, Triumph s'était forgé une réputation de puissance, de vitesse, d'agilité et de fiabilité dans le monde entier, et encore plus en Amérique, où le public était toujours plus avide de performance et de qualité.

En Californie, de nombreux pilotes gagnèrent donc leurs gallons off road au guidon de motos Triumph.  Le trail est une discipline exigeante et les coupleux bicylindres britanniques s'imposèrent alors comme une évidence pour tous les motards cherchant des motos agiles et fiables pour pousser l'exploration toujours plus loin. Avec leurs échappements en position haute, leurs guidons larges, leur position de conduite surélevée, leurs selles typées café racer et leur style unique, les Triumph de l'époque devinrent une référence.

 

 



L'ESSENCE DU TRAIL

Avec cette nouvelle pratique de la moto, l'objectif était simple : repousser ses limites sur toutes sortes de terrain. Les pilotes devaient alors compter sur leur habileté et leurs compétences, mais aussi avoir une confiance absolue dans les performances, l'agilité et la tenue de route de leurs motos.  
Dans un environnement imprévisible, surestimer les capacités de sa moto peut se payer très cher. C'est pourquoi les fans de trail adoptèrent immédiatement les T120 et TR6 Triumph de série à bicylindre parallèle et les personnalisèrent en fonction de leurs besoins.  Ces passionnés customisaient leurs machines pour répondre à des exigences précises : ils dépouillaient l'arrière pour gagner en légèreté, modifiaient les échappements pour passer plus facilement les obstacles, posaient des pneus à crampons pour les terrains difficiles, adaptaient la suspension pour bénéficier d'une maîtrise plus intuitive, puis les poussaient au maximum sur les sentiers poussiéreux et les dunes.

Au cours de cette décennie d'ouverture culturelle, les pilotes de scramblers découvrirent un sentiment nouveau de liberté.  Loin des contraintes de la route, le trail c'était (et c'est toujours) faire déraper sa roue arrière, négocier des bosses, s'éclater entre amis, repousser ses limites et celles de sa moto, faire voler la poussière en traversant à pleine vitesse du sable, des graviers, des déserts et des rivières asséchées.

Libérés des règles du code de la route, les pilotes trouvèrent un plaisir de conduite totalement inédit, une harmonie avec leur machine et la nature, et la façon la plus cool de passer du temps avec les autres : en faisant la chasse aux reprises plutôt qu’aux trophées.
Ils découvrirent alors le VRAI PLAISIR.   

 

 

 

 

 

LE SOUTIEN DES STARS D'HOLLYWOOD 

En 1963, alors que l'acteur légendaire Steve McQueen (le « King of Cool ») était devenu un habitué des dunes grâce à son ami et mentor en tout-terrain Bud Ekins, le mouvement trail battait son plein dans le sud de la Californie. Il était d'ailleurs si populaire que Triumph créa des variantes scrambler de série de ses Bonneville TR6 et T120C.

Parallèlement à la TR6 C de compétition, la Bonneville T120 TT offrit dès ses débuts des performances accrues et un look dépouillé qui n'attendaient plus que des « silencieux » en position haute, un échappement libéré, un carter moteur renforcé et des pneus Dunlop Universal.  Cette configuration, ces spécifications et cette silhouette correspondaient parfaitement aux attentes des pilotes. 

En 2006, c'est précisément cette attitude et ce look propres aux premiers scramblers de série que Triumph cherche à rappeler avec son nouveau Scrambler.

 

 

 

 

 

LE SCRAMBLER MODERN CLASSICS

Le Scrambler Triumph version 2006  marque la naissance de la toute nouvelle catégorie des scramblers du XXIe siècle et s'impose une fois encore comme une référence.

Ce modèle et ses mises à jour successives, que la Street Scrambler 900 cm3 a fini par remplacer, sont aujourd'hui encore considérés comme des classiques urbains incroyablement stylés, avec tout ce qu'il faut de qualités techniques et de look scrambler pour faire tourner les têtes et affronter toutes les surfaces.  Sans oublier que, comme un clin d'œil au mouvement originel des années 60, ils sont aussi entièrement personnalisables.

Mais tandis que le style emblématique, le tempérament sauvage en tout-terrain et la grande polyvalence de la Street Scrambler séduit toujours plus de motards, une évidence s'est imposée. L'heure est venue de créer une nouvelle génération de scrambler qui saura répondre aux attentes d'un pilote Adventure, aussi convaincante sur des trails exigeants que sur l'asphalte, jour après jour.

L'heure est venue de créer la toute première moto double-usage faite pour offrir un confort optimal sur route, de vraies aptitudes en tout-terrain et une authentique orientation trail.  

Au fond, tout ce qu'un scrambler actuel devrait être.

Cette moto, c'est le Scrambler 1200.

Et il arrive très bientôt !

 

 

SCRAMBLER 1200: L'EXCELLENCE

Le seul, le meilleur et en tout point le plus fun à piloter.

En savoir plus