NOS MOTOS

LA FAMILLE BONNEVILLE

Triumph Motorcycles Classic bikes in warehouse

Bonneville T120

LA MODERN CLASSIC SUPRÊME

Derrière le nom le plus célèbre du monde de la moto se cache la dernière création d’Edward Turner pour Triumph en 1958, son chef-d’œuvre : la Bonneville T120. Avec ses performances incroyables et ses proportions parfaites, elle est souvent considérée comme la référence intemporelle de la moto britannique.

Baptisée en référence au record de vitesse terrestre de 345 km/h établi par Triumph en 1956, elle a inspiré toute une génération de jeunes passionnés de café racers et s’est forgé une réputation légendaire sur les circuits. C’est avec elle que John Hartle remporta le TT de l’Île de Man, et qu’en 1969, Malcolm Uphill explosa un record en enregistrant le premier tour à plus de 100 mph (160 km/h).

 

 

Triumph Bonneville T120 Competition Green and Fusion White city shot

Lancée en 2006, la Bonneville T100 ouvrit la voie à cette emblématique T120, qui rejoignit la gamme Triumph en 2016, propulsée par un tout nouveau bicylindre britannique de 1 200 cm3. En hommage à son illustre ancêtre de 1958, la Bonneville T120 se devait d’être plus belle, plus puissante et plus performante que jamais. Grâce à la prodigieuse attention portée à ses détails, notamment à travers des touches chromées et d’acier brossé, la T120 actuelle fait tourner toutes les têtes.

En adoptant les codes esthétiques du modèle originel de 58 et en y mêlant avec audace des technologies de pointe et des performances modernes, la T120 fait entrer avec classe son nom mythique dans le XXIe siècle. Et cette Bonnie parmi les plus estimées continue à incarner l’essence même de Triumph : le savoir-faire, la qualité, la performance, la recherche du détail et l’authenticitié.

BONNEVILLE T100

L'AUTHENTICITÉ À LA PORTÉE DE TOUS

En 2002, la T100 sonna le retour du mythique nom Bonneville chez Triumph avec cette classique custom britannique moderne, stylée et maniable, considérée comme une moto exceptionnellement complète. Grâce à une foule de fervents propriétaires, la T100 joua un rôle central dans la naissance de la scène custom moderne.

Première Bonneville à bénéficier d’un système d’injection et d’un refroidissement liquide, la T100 propulsa la Bonnie classique dans le monde moderne. Après une nouvelle transformation en 2017 marquée par l’introduction de technologies de pointe et d’un tout nouveau châssis conçu pour offrir une tenue de route rassurante, les Bonneville T100 et T100 Black de 900 cm3 sont devenues les Bonneville les plus accessibles et avancées jamais produites.

 

 

Équipée en 2002 d’un moteur de 790 cm3, la T100 passa ensuite en 865 cm3 avec un calage d’allumage à 360 degrés, puis au tout dernier bicylindre de 900 cm3 et sa sonorité typiquement britannique. Ce moteur spécialement conçu pour libérer son couple de bas à mi-régime possède un tempérament bien trempé, idéal pour les trajets citadins, les routes de campagne, et bien plus encore.

Bonneville T100 Riding through town

En 2016, avec l’introduction des Bonneville T120 Black et T100 Black, le look et l’esprit d’indépendance originels de la Bonnie firent leur grand retour.

scrambler

LA MOTO QUI LANÇA UN TOUT NOUVEAU STYLE

 

Pour beaucoup, Triumph signa le premier et le plus emblématique des scramblers. Il est lié à l'image et l'attitude de Steve McQueen, l'acteur mythique des années 70, sur sa Bonneville 650 cm3 typée cross, mais aussi à Evel Knievel, ce casse-cou qui sauta par dessus les fontaines du Caesars Palace avec sa légendaire T120TT. Afin d'entretenir cet héritage incomparable, Triumph relança la mythique Scrambler en 2006 et s'établit comme la figure emblématique de la nouvelle scène custom classique, inspirant une toute nouvelle génération de motards. 

Avec son échappement haut caractéristique, son style iconique et sa sonorité typiquement britannique, la Street Scrambler, l'une des Triumph les plus prisées, est une référence du style urbain classique et du plaisir en tout-terrain.

 

Triumph Street Scrambler on beach action shot

La poussière et le sable furent parmi les premières surfaces à attirer les pilotes de Bonneville qui voulaient s'amuser. Avec ses rapports poids/puissance impressionnants, cette Triumph devint la moto incontournable du motocross. L'un de ses tout premiers défenseurs n'était nul autre que Steve McQueen, qui adorait piloter sa Bonneville 650 cm3 sur les pistes poussiéreuses de la Californie. 

Image Source: Steve McQueen Estate

La Scrambler rejoint la gamme en 2006 et subit une importante mise à jour en 2015 avec l'introduction de l'ultra-moderne Street Scrambler. Véritable icône du style, cette moto rencontra un énorme succès au cinéma et à la télévision, aidant à pourchasser les dinosaures de la superproduction Jurassic World en 2015 et accompagnant le célèbre voyageur temporel Dr Who, en 2013.

THRUXTON

LE CAFÉ RACER ULTIME

La légende de la Thruxton remonte à la première Bonneville et sa victoire lors de l'éreintante Thruxton 500 de 1958. À compter de ce jour, avec un prototype piloté par le Britannique tout aussi légendaire Mike Hailwood, le moteur de la T120 de course fut surnommé « Thruxton ». Au départ, seuls 49 moteurs furent préparés pour les séries Thruxton. Le nom resta et ne fut pas seulement associé aux Triumph sportives de série qui remportèrent le TT et l'US AMA dans les années 60 et 70, mais il inspira aussi toute une génération de jeunes café racers qui modifiaient eux-mêmes leurs T120.

Après une renaissance en 2004 et une importante mise à jour en 2015, les Thruxton et Thruxton R d'aujourd'hui sont une référence des café racers Modern Classics grâce à un moteur surpuissant de 1 200 cm3 et une configuration de châssis, de freins et de suspension qui font honneur à leur légende.

 

 

Static Triumph Thruxton R on paddock stand in garage setting

 

« Tant qu'il y a des motos, il y a des courses », entend-on souvent. Véritable révolution en matière de vitesse et de performance dès son lancement, la Bonneville était un choix idéal pour le TT de l'Île de Man et la Thruxton 500 [link out to Isle of Man TT article in racing section]. La course d'endurance des 500 miles de Thruxton, qui se tenait la plupart du temps sur le circuit homonyme, était l'occasion parfaite pour les constructeurs britanniques de montrer ce que leurs machines avaient dans le ventre. La Bonneville remporta sa première grande victoire en compétition sur ces pistes exténuantes, raflant même les trois premières places en 1969. Cette même année, pilotée par Malcolm Uphill, elle signa aussi un record en devenant la première moto de série à terminer un tour du TT à plus de 100 miles/heure (160 km/h).

 

 

Alors que les jeunes motards européens se ruaient sur la T120 pour créer leurs propres street racers « Thruxton », un importateur de la côte Est des États-Unis alla encore plus loin en commercialisant en commande spéciale un modèle de course sur route homologué « Thruxton » basé sur la T120TT, la très cool moto de dirt track de 1964.

Image Source: Mortons Arhive

Ce nom légendaire continue de vivre aujourd'hui à travers la gamme Thruxton. Désormais dotée d'un puissant moteur de 1 200 cm3, d'une fourche à gros diamètre Showa, d'une suspension arrière Öhlins et de disques Brembo, la Thruxton offre les performances et la maniabilité requises pour relever tous les défis, en ville comme sur circuit.

BOBBER

BEAUTÉ SAUVAGE

Rares sont les motos à avoir suscité autant de ferveur et de frénésie que le Bonneville Bobber à son lancement. Dès sa sortie en 2016, tout le monde se l'est arraché, ce qui lui a permis de signer le meilleur démarrage commercial de l'histoire de Triumph. 

Les origines du modèle remontent à plus de 60 ans. Son design distinctif s'inspire d'une tradition née après la guerre, aux États-Unis. Les motards dépouillaient à l'extrême leurs machines, souvent des Triumph en raison de leurs performances et de leur tenue de route, et raccourcissaient (« bob » en anglais, qui donna « bobber ») le garde-boue arrière pour optimiser leur vitesse. La nouvelle gamme Bobber de Triumph s'appuie sur ce style iconique, des innovations d'ingénierie et des finitions premium pour allier les meilleures performances du segment à un minimalisme custom original absolument hors pair.

 

 

Red and White Triumph Bonneville Bobber static shot

Bien des années avant que Triumph ne lance son premier Bobber, les motards modifiaient déjà leurs motos Triumph. Dans les années 40, les soldats américains de retour chez eux après la guerre, où ils avaient souvent acquis des compétences en mécanique en réparant les véhicules militaires, mirent leurs connaissances au service de leurs motos. 

Image Source: Unknown

Au fil du XXE siècle, Triumph est devenu un pilier de la communauté custom, qui souhaitait dépouiller ses motos pour en faire des bobbers. Même dans les années 70, lorsque la mode des choppers prit le pas, les bobbers plus orientés performance continuèrent à sillonner les routes. 

Le look monoplace et guidon bas fit un retour en force à la fin des années 2000. Aujourd'hui, ces motos « raccourcies » sont omniprésentes dans tous les salons de la moto. Triumph fut la première grande marque de motos à sortir un Bobber de série, avec de nombreuses options custom, proposant ainsi une machine authentique aux motards peu enclins à bricoler leur moto de série. 

SPEEDMASTER

L'AUTHENTIQUE CUSTOM BRITANNIQUE

La Speedmaster est marquée par un héritage incroyablement riche de cruisers customs Triumph remontant aux années 50, des motos britanniques de caractère conçues pour offrir un style de conduite décontracté.

La Bonneville Speedmaster 2018 allie l'ADN custom classique de la Bonneville et l'ensemble des équipements et finitions de grande qualité qui font la réputation de la nouvelle génération. Ajoutez le caractère du Bobber, des technologies, une ingénierie innovante et élégante, une conduite et un son grisants, des spécifications plus haut de gamme, plus de polyvalence avec une selle duo/solo et un style de cruiser décontracté, et vous obtenez la référence du custom britannique classique.

 

 

Triumph Bonneville Speedmaster near river USA

La première Speedmaster à moteur bicylindre de 790 cm3 fut lancée en 2002. Puisant pour le design dans l'héritage du cruiser Bonneville America, Triumph n'a eu de cesse d'investir dans les évolutions et les améliorations, introduisant un moteur de 865 cm3 en 2005 et un injecteur en 2008.

La Speedmaster d'aujourd'hui repose sur les mêmes bases que le Bobber. Tout en conservant la précision de sa maniabilité et la fougue de ces performances, elle est faite pour avaler les kilomètres sans broncher. La Speedmaster célèbre la fusion des cultures motocyclistes britannique et américaine qui émergea dans les années 50 : une ingénierie britannique avec une touche bienfaitrice de style américain des années 50. 

MODERN CLASSICS

LES ICÔNES BRITANNIQUES QUI DOMINENT LE SECTEUR

La gamme Modern Classics de Triumph est aujourd'hui plus variée que jamais. Chaque modèle bénéficie des meilleures performances et technologies du moment, d'un design et d'une qualité de fabrication haut de gamme et de finitions premium exceptionnelles.

Cette nouvelle famille lancée en 2001 et intégralement remaniée en 2015 allie le style et l'ADN intemporels et authentiques de Triumph aux dernières technologies d'assistance, à une prise en main accessible, une tenue de route précise et à la dernière génération de l'authentique bicylindre britannique réglé pour produire un couple et son grisants. Des motos britanniques modernes avec un caractère bien trempé grâce à une ingénierie de précision. 

 

Triumph Modern Classic motorcycle group shot including the Bonneville Bobber and Thruxton

Aussi puissant et célèbre que la marque Triumph elle-même, le nom Bonneville englobe aujourd'hui une famille de somptueuses motos Modern Classics. Les deux modèles les plus représentatifs du style mythique de la Bonnie sont les intemporelles T100 et T120.

La T100, directement inspirée de la Bonneville d'origine de 1959, s'appuie sur un moteur coupleux de 900 cm3 et une électronique moderne. Sa grande sœur, la T120, reste aussi dans la pure tradition, mais fait appel à un moteur de 1 200 cm3 plus puissant. 

La gamme Modern Classics comprend actuellement les modèles suivants :

  • Bonneville Bobber & Bobber Black
  • Bonneville Speedmaster
  • Bonneville T100 & Bonneville T100 Black
  • Bonneville T120 & Bonneville T120 Black
  • Street Cup
  • Street Scrambler
  • Street Twin
  • Thruxton & Thruxton R


GAMME MODERN CLASSICS

LES ICÔNES BRITANNIQUES QUI DOMINENT LE SECTEUR

EN SAVOIR PLUS